Artprecium

Artprecium is an online auction house founded in 2011. Thanks to a dynamic and experienced team of auctioneers, Artprecium appraise, promote and sell diversified works of art.

Countries
  • France
Objects "Artprecium"

William Sandy

Emu Dreaming, 1990 Acrylique sur toile - 150,5 x 90 cm Groupe - Pitjantjatjara - Papunya - Désert Central William est né en 1944 dans le bush, prés d’Ernabella en Australie Méridoniale, sur les terres des Pitjantjatjara, son groupe. « Ses » terres, c’est-à-dire les endroits avec lesquels il a un lien spirituel, sont Winkilini, en Australie Méridoniale, qu’il a hérité de son père et son grand-père, et les terres qui se trouvent au sud de Papunya jusqu’à Dock River, qu’il a hérité de sa mère et sa grand-mère. Durant sa jeunesse il s’est beaucoup déplacé autour de son pays, passant d’Hermannsburg à Areyonga puis à Haasts Bluff. Il a passé plus de temps à Enabella où il a été à l’école de la mission. En 1973, il s’installe à Papunya avec sa femme Violet Nakamarra, la sœur de Michael Nelson Jagamara, l’un des artistes aborigènes les plus célèbres. Ils ont 4 enfants, 1 garçon et 3 filles dont l’une adoptée. Lors de son arrivée à Paunya, William travaille pour le conseil municipal. Puis il travaille avec sa femme comme infirmier au Service Médical. Aujourd’hui il se consacre uniquement à la peinture. William peint les Rêves de son pays, essentiellement Dingo, Emeu, Femme et Graine Verte. Son style très personnel et très minutieux, ainsi que l’emploi d’une gamme très limitée de couleurs (il est resté fidèle aux couleurs traditionnelles, les ocres, rouges, blancs, noirs, exceptionnellement le rose) rendent ses toiles identifiables du premier regard et ont contribué à faire de William l’un des artistes les plus connus dans les années 1990. Il a été l’un des premiers à s’orienter vers un style plus graphique et plus contemporain dans l’aspect, ouvrant la voie à de nombreux artistes. Sa première peinture date de 1975. Il a commencé à peindre seul, en observant les autres artistes. A partir du début des années 80, il peint régulièrement et il remporte le « Northern territory Art Award », un prix artistique important, en 1985. A partir de là il enchaîne les participations à de belles expositions. En 1988-89, il participe à l’exposition itinérante « dreamings » qui voyage à travers les USA (Chicago, New-York, Los Angeles…), et à une exposition à New-York à la John Weber Gallery. En 1990, la célèbre galerie Gabriella Pizzi lui consacre sa première exposition solo.Read more

  • FRAFrance
  • 6d 19h

Michael Nelson Jagamara (c. 1940 - 1946 et 1949)

Mt Singleton Waterhole, 1989 Acrylique sur toile - 78 x 61 cm Groupe Warlpiri - Papunya - Désert Central Michael est né à Pikilyi, à l’Ouest de Yuendumu, il a grandi « dans le bush, sans vêtements », voyant les hommes blancs pour la première fois à la Mt Doreen Station. Michael Nelson Jagamarra incarne parfaitement la tradition tout en se montrant ouvert au monde occidental. Il est aujourd’hui l’un des leaders spirituels pour les Warlpiri. Michael a toujours peint dans un style différent, n’hésitant pas à combiner plusieurs Rêves sur une même toile, ce que ne font que quelques très rares artistes. Il a aussi tenté de créer des effets visuels en travaillant le fond de différentes façons. Son travail original, mais toujours inspiré par la tradition, lui a valu la reconnaissance des institutions artistiques autant que du public. A la fin des années 1990, il n’hésite pas à se lancer dans la production de gravures et dans une nouvelle voie. Michael change radicalement. Lui qui était connu pour ses oeuvres méticuleuses, très travaillées, se met à amplifier les symboles utilisés pour les peintures sur le sol ou sur les corps, jusqu’à emplir la toile avec uniquement un ou deux de ces symboles. Le fond de la toile est alors travaillé avec des « projetés » de peintures à la manière d’un Jackson Pollock. Le tout dans une économie de couleurs qui rend ses toiles terriblement modernes. En 1984, il remporte le fameux prix artistique : le National Aboriginal Art Award. En 1987, l’une de ses peintures monumentales (8.2 m) est achetée par l’opéra de Sydney. En 1988 il assiste en présence de la Reine à l’inauguration du nouveau Parlement qui fait face à une immense mosaïque dont il a dessiné les plans. Il a participé à de nombreuses expositions prestigieuses en Australie et à travers le monde et en 1993, il reçoit la Médaille Australienne pour services rendus à l’art aborigène.Read more

  • FRAFrance
  • 6d 19h

William Sandy

Emu Dreaming, 1990 Acrylique sur toile - 60 x 50 cm Groupe Pitjantjatjara - Papunya - Désert Central William est né en 1944 dans le bush, prés d’Ernabella en Australie Méridoniale, sur les terres des Pitjantjatjara, son groupe. « Ses » terres, c’est-à-dire les endroits avec lesquels il a un lien spirituel, sont Winkilini, en Australie Méridoniale, qu’il a hérité de son père et son grand-père, et les terres qui se trouvent au sud de Papunya jusqu’à Dock River, qu’il a hérité de sa mère et sa grand-mère. Durant sa jeunesse il s’est beaucoup déplacé autour de son pays, passant d’Hermannsburg à Areyonga puis à Haasts Bluff. Il a passé plus de temps à Enabella où il a été à l’école de la mission. En 1973, il s’installe à Papunya avec sa femme Violet Nakamarra, la sœur de Michael Nelson Jagamara, l’un des artistes aborigènes les plus célèbres. Ils ont 4 enfants, 1 garçon et 3 filles dont l’une adoptée. Lors de son arrivée à Paunya, William travaille pour le conseil municipal. Puis il travaille avec sa femme comme infirmier au Service Médical. Aujourd’hui il se consacre uniquement à la peinture. William peint les Rêves de son pays, essentiellement Dingo, Emeu, Femme et Graine Verte. Son style très personnel et très minutieux, ainsi que l’emploi d’une gamme très limitée de couleurs (il est resté fidèle aux couleurs traditionnelles, les ocres, rouges, blancs, noirs, exceptionnellement le rose) rendent ses toiles identifiables du premier regard et ont contribué à faire de William l’un des artistes les plus connus dans les années 1990. Il a été l’un des premiers à s’orienter vers un style plus graphique et plus contemporain dans l’aspect, ouvrant la voie à de nombreux artistes. Sa première peinture date de 1975. Il a commencé à peindre seul, en observant les autres artistes. A partir du début des années 80, il peint régulièrement et il remporte le « Northern territory Art Award », un prix artistique important, en 1985. A partir de là il enchaîne les participations à de belles expositions. En 1988-89, il participe à l’exposition itinérante « dreamings » qui voyage à travers les USA (Chicago, New-York, Los Angeles…), et à une exposition à New-York à la John Weber Gallery. En 1990, la célèbre galerie Gabriella Pizzi lui consacre sa première exposition solo.Read more

  • FRAFrance
  • 6d 19h

William Sandy

Water Dreaming, 1992 Acrylique sur toile - 75,5 x 60 cm Groupe Pitjantjatjara - Papunya - Désert Central William est né en 1944 dans le bush, prés d’Ernabella en Australie Méridoniale, sur les terres des Pitjantjatjara, son groupe. « Ses » terres, c’est-à-dire les endroits avec lesquels il a un lien spirituel, sont Winkilini, en Australie Méridoniale, qu’il a hérité de son père et son grand-père, et les terres qui se trouvent au sud de Papunya jusqu’à Dock River, qu’il a hérité de sa mère et sa grand-mère. Durant sa jeunesse il s’est beaucoup déplacé autour de son pays, passant d’Hermannsburg à Areyonga puis à Haasts Bluff. Il a passé plus de temps à Enabella où il a été à l’école de la mission. En 1973, il s’installe à Papunya avec sa femme Violet Nakamarra, la sœur de Michael Nelson Jagamara, l’un des artistes aborigènes les plus célèbres. Ils ont 4 enfants, 1 garçon et 3 filles dont l’une adoptée. Lors de son arrivée à Paunya, William travaille pour le conseil municipal. Puis il travaille avec sa femme comme infirmier au Service Médical. Aujourd’hui il se consacre uniquement à la peinture. William peint les Rêves de son pays, essentiellement Dingo, Emeu, Femme et Graine Verte. Son style très personnel et très minutieux, ainsi que l’emploi d’une gamme très limitée de couleurs (il est resté fidèle aux couleurs traditionnelles, les ocres, rouges, blancs, noirs, exceptionnellement le rose) rendent ses toiles identifiables du premier regard et ont contribué à faire de William l’un des artistes les plus connus dans les années 1990. Il a été l’un des premiers à s’orienter vers un style plus graphique et plus contemporain dans l’aspect, ouvrant la voie à de nombreux artistes. Sa première peinture date de 1975. Il a commencé à peindre seul, en observant les autres artistes. A partir du début des années 80, il peint régulièrement et il remporte le « Northern territory Art Award », un prix artistique important, en 1985. A partir de là il enchaîne les participations à de belles expositions. En 1988-89, il participe à l’exposition itinérante « dreamings » qui voyage à travers les USA (Chicago, New-York, Los Angeles…), et à une exposition à New-York à la John Weber Gallery. En 1990, la célèbre galerie Gabriella Pizzi lui consacre sa première exposition solo.Read more

  • FRAFrance
  • 6d 19h

William Sandy

Sans titre, 1992 Acrylique sur toile - 62,5 x 55 cm Groupe Pitjantjatjara - Papunya - Désert Central William est né en 1944 dans le bush, prés d’Ernabella en Australie Méridoniale, sur les terres des Pitjantjatjara, son groupe. « Ses » terres, c’est-à-dire les endroits avec lesquels il a un lien spirituel, sont Winkilini, en Australie Méridoniale, qu’il a hérité de son père et son grand-père, et les terres qui se trouvent au sud de Papunya jusqu’à Dock River, qu’il a hérité de sa mère et sa grand-mère. Durant sa jeunesse il s’est beaucoup déplacé autour de son pays, passant d’Hermannsburg à Areyonga puis à Haasts Bluff. Il a passé plus de temps à Enabella où il a été à l’école de la mission. En 1973, il s’installe à Papunya avec sa femme Violet Nakamarra, la sœur de Michael Nelson Jagamara, l’un des artistes aborigènes les plus célèbres. Ils ont 4 enfants, 1 garçon et 3 filles dont l’une adoptée. Lors de son arrivée à Paunya, William travaille pour le conseil municipal. Puis il travaille avec sa femme comme infirmier au Service Médical. Aujourd’hui il se consacre uniquement à la peinture. William peint les Rêves de son pays, essentiellement Dingo, Emeu, Femme et Graine Verte. Son style très personnel et très minutieux, ainsi que l’emploi d’une gamme très limitée de couleurs (il est resté fidèle aux couleurs traditionnelles, les ocres, rouges, blancs, noirs, exceptionnellement le rose) rendent ses toiles identifiables du premier regard et ont contribué à faire de William l’un des artistes les plus connus dans les années 1990. Il a été l’un des premiers à s’orienter vers un style plus graphique et plus contemporain dans l’aspect, ouvrant la voie à de nombreux artistes. Sa première peinture date de 1975. Il a commencé à peindre seul, en observant les autres artistes. A partir du début des années 80, il peint régulièrement et il remporte le « Northern territory Art Award », un prix artistique important, en 1985. A partir de là il enchaîne les participations à de belles expositions. En 1988-89, il participe à l’exposition itinérante « dreamings » qui voyage à travers les USA (Chicago, New-York, Los Angeles…), et à une exposition à New-York à la John Weber Gallery. En 1990, la célèbre galerie Gabriella Pizzi lui consacre sa première exposition solo.Read more

  • FRAFrance
  • 6d 19h

Dennis Nelson Tjakamarra

Walkabout, 1993 Acrylique sur toile - 127 x 53,5 cm Groupe Luritja / Pintupi - Papunya - Désert Central Dennis (ou Denis) est né en 1964. Il est le fils d’un des plus extraordinaire artiste aborigène Johnny Warangkula Tjupurrula (les noms de famille n’existe pas chez les Aborigènes, Tjakamarra ou Tjupurrula étant un nom de peau, une façon de classer les hommes et les femmes en groupe et de distribuer ainsi les rôles dans la vie sociale ou cultuelle ). Johnny a été l’un des membres les plus influents du groupe fondateur du mouvement artistique dans le Désert Central, créant pour ainsi dire le pointillisme, dont s’inspire aujourd’hui la plupart des artistes du désert, et un style très complexe avec un véritable talent de coloriste. Johnny est l’un des artistes les plus côtés de ce mouvement. Dennis a peint avec son père dans les années 1980. En effet, Johnny a souffert de problèmes de vue qui vont l’obliger à se faire aider de son fils. C’est Dennis qui va ainsi peindre une partie de l’œuvre de Johnny de cette période sous la conduite de son père. Mais d’un point de vue aborigène, celui qui va se voir attribuer l’œuvre est toujours le principal détenteur des droits sur les motifs peints. D’autre part la côte de Johnny étant plus importante, pendant longtemps ces œuvres peintes en commun ne seront attribuées qu’à Johnny. Aujourd’hui, on reconnaît enfin l’influence de Dennis sur ces peintures. Cependant il lui faudra attendre la mort de son père en 2000 pour pouvoir exister véritablement, écrasé avant cela par la renommée de Johnny. Dennis peint généralement ses Rêves d’Emeu et d’Eau ou des Rêves qu’il tient de son père souvent associés aux environs de Kalipinpa (situé à 200 Km de Papunya). Il parle un assez bon anglais et a donc donné des cours aux enfants de l’école de Papunya, la communauté aborigène où il continue de vivre. Il aime d’ailleurs beaucoup les vacances scolaires qui lui permettent de peindre et ainsi de diffuser sa culture ! Les œuvres de Dennis ont souvent été montrées lors d’exposition prestigieuses et font partie de collections importantes.Read more

  • FRAFrance
  • 6d 19h

Long Jack Phillipus Tjakamarra

Bush tucker, 1992 Acrylique sur toile - 123,5 x 90 cm Groupe Warlpiri - Papunya - Désert Central Long Jack est né vers 1932 à Kalimpinpa, un site important du Rêve d’Eau, au Nord-Est de Kintore. Enfant, il a grandi dans le bush avec son père, un Warlpiri, et sa mère, une Warlpiri/Luritja, avant que toute sa famille ne s’installe à Haasts Bluff où il s’est marié avec Georgette Napaljari. Au début des années 70 il est conseiller municipal de Papunya et exerce aussi la profession de gardien d’école avec Billy Stockman. C’est ainsi que les deux hommes proposent leur aide pour réaliser la peinture murale de l’école qui sera à l’origine du mouvement artistique, entrant ainsi dans la légende. Long Jack est un personnage atypique : C’est un grand homme, doté d’une immense connaissance des lois tribales mais également profondément chrétien et a été ordonné pasteur luthérien en 1984. Il ne peint qu’occasionnellement, mais, est considéré comme l’un des meilleurs artistes du désert. En 1983, il remporte le Prix du Territoire du Nord et un an plus tard le Prix Artistique d’Alice Springs, deux très importantes récompenses pour les artistes aborigènes. En 2000, il créé un nouveau style plus sobre, mettant radicalement les motifs importants en valeur. Il peint essentiellement des Rêves de la région des Mt Singleton : Wallaby, Dingo, Martin-Pêcheur, Lièvre …avec une grande originalité et surtout Rêve d’Eau. Il est « le frère » de Michael Nelson Jagamara, une autre « star » du mouvement pictural et sa sœur, Pauline Woods, est également bien connue.Read more

  • FRAFrance
  • 6d 19h

Michael Nelson Jagamara (c. 1940 - 1946 et 1949)

Rock Wallaby Dreaming, 1989 Acrylique sur toile - 60 x 60 cm Groupe Warlpiri - Papunya - Désert Central Michael est né à Pikilyi, à l’Ouest de Yuendumu, il a grandi « dans le bush, sans vêtements », voyant les hommes blancs pour la première fois à la Mt Doreen Station. Michael Nelson Jagamarra incarne parfaitement la tradition tout en se montrant ouvert au monde occidental. Il est aujourd’hui l’un des leaders spirituels pour les Warlpiri. Michael a toujours peint dans un style différent, n’hésitant pas à combiner plusieurs Rêves sur une même toile, ce que ne font que quelques très rares artistes. Il a aussi tenté de créer des effets visuels en travaillant le fond de différentes façons. Son travail original, mais toujours inspiré par la tradition, lui a valu la reconnaissance des institutions artistiques autant que du public. A la fin des années 1990, il n’hésite pas à se lancer dans la production de gravures et dans une nouvelle voie. Michael change radicalement. Lui qui était connu pour ses oeuvres méticuleuses, très travaillées, se met à amplifier les symboles utilisés pour les peintures sur le sol ou sur les corps, jusqu’à emplir la toile avec uniquement un ou deux de ces symboles. Le fond de la toile est alors travaillé avec des « projetés » de peintures à la manière d’un Jackson Pollock. Le tout dans une économie de couleurs qui rend ses toiles terriblement modernes. En 1984, il remporte le fameux prix artistique : le National Aboriginal Art Award. En 1987, l’une de ses peintures monumentales (8.2 m) est achetée par l’opéra de Sydney. En 1988 il assiste en présence de la Reine à l’inauguration du nouveau Parlement qui fait face à une immense mosaïque dont il a dessiné les plans. Il a participé à de nombreuses expositions prestigieuses en Australie et à travers le monde et en 1993, il reçoit la Médaille Australienne pour services rendus à l’art aborigène.Read more

  • FRAFrance
  • 6d 19h

Blog posts about "Artprecium"

Realised prices "Artprecium "

La Planète des Singes Charlton Heston ( Planet of the Apes ) 1968
La Planète des Singes Charlton Heston ( Planet of the Apes ) 1968Affiche entoilée/ Vintage Poster on Linnen T.B.E. A - lègères traces de plis / slight fold marksLalande - Courbet Wissous Artprecium
Pave the Way to Victory, Buy Victory Bonds - Rare affiche Canadienne 1918
Pave the Way to Victory, Buy Victory Bonds - Rare affiche Canadienne 1918 Affiche entoilée/ Vintage Poster on Linnen B.E. B + 61 x 92 cm Artprecium
Résistance! vers 1970Contre ceux qui veulent faire de la France une priso
Résistance! vers 1970Contre ceux qui veulent faire de la France une prison: tous mobilisés, libérons Le Dentec et Le Bris! Directeurs de la cause du peuple. Spe. La Cause du Peuple 1 Affiche Non-Entoilée / Vintage Poster on Paper not lined B.E. B + Déchirures,plis, trous de punaises, manques, salissures & taches d'humidité / Tears, folds, pin holes, missing paper, dust & water stains 84 x 60 cm 2620/5250 FF Artprecium
CIE GENERALE TRANSATLANTIQUE - La Touraine - Frenchline 1972
CIE GENERALE TRANSATLANTIQUE La Touraine - Frenchline 1972 JACOBSEN ANTONIO Imprimerie Transatlantique Paris 1 Affiche Non-Entoilée / Poster on Paper not lined T.B.E. A - Artprecium
FABIANO F. Le Couché aquarelle signée F. Fabiano vers 1930 2950/5
FABIANO F. Le Couché aquarelle signée F. Fabiano vers 1930 2950/5900 FF Artprecium
Artprecium has 142 objects in the categories.

Find address and telephone number to Artprecium

Artprecium Paris
3 rue de Provence
75009 Paris

+33 (0)1 47 27 93 29
Artprecium Région
4 rue Stanislas Torrents
13006 Marseille

+33 (0)1 47 27 93 29
Advert