Search for over 100 million sold objects in our Price Bank

(2) Paire de cabinets en ébène et marqueterie de laiton et étain gravé d'époque Louis XVI, estampillés E. LEVASSEUR
Sold

About the object

Belle paire de cabinets en placage d'ébène, marqueterie de laiton et étain gravé d'époque Louis XVI, estampillés E. LEVASSEUR, De forme rectangulaire, la façade à léger ressaut ouvrant à un vantail (les deux cabinets ouvrant dans le même sens), à décor en contre-partie de rinceaux et d'arabesques en étain sur fond de laiton, encadrement d'ébène et double filet de laiton ; les côtés en placage d'ébène et incrustation de filet d'étain ; reposant sur des pieds toupies ; ornementation de bronze doré : encadrements à motifs d'oves et dards, rais de coeur, feuilles d'acanthe, rosaces stylisées et masques d'Hercule sur les côtés ; dessus de marbre Portor    \nQuantity: 2\nHaut. 98 cm, larg. 78 cm, prof. 42 cm\nHeight 38 1/2 in, width 30 3/4 in, depth 16 1/2 in
FR
FR
FR

notes

Etienne Levasseur, ébeniste reçu maître en 1766

Ce type de cabinet correspond à une adaptation des cabinets sur piétement en marqueterie par André-Charles Boulle réalisés vers 1700. Très peu de ces cabinets sont aujourd'hui conservés, les plus beaux exemples en sont la paire ornée de la figure de Louis XIV en pied du musée du Louvre (OA5468). La plupart de ces cabinets ont en effet été transformés à partir des années 1770 en meubles d'appui en utilisant la partie haute qui repose désormais sur un piétement réalisé pour l'occasion. Ce nouveau type de cabinet doit alors faire l'objet d'une distinction entre les exemplaires remployant la partie supérieure d'un cabinet sur piétement Louis XIV et d'autre part les cabinets entièrement réalisés à l'époque néoclassique. Précisons également que certains meubles de cette série certains conservés au Louvre ont été réhaussés pour prendre place dans la galerie du château de Saint-Cloud sous l'Empire. Cette transformation se traduit sur les exemplaires du Louvre par l'ajout d'une bande de marqueterie entre le cabinet et le piétement. Par ailleurs, les meubles destinés à l'origine à prendre place sur un piétement présentent une structure intérieure différente. Ils ouvrent en général par une petite porte au centre de la façade ainsi que par quatre rangs de tiroirs de chaque côté.

Les meubles présentés relèvent du groupe de ceux entièrement réalisés à la fin du XVIIIe siècle et doivent être immédiatement comparés à une autre paire faisant naguère partie de la collection Champalimaud (vente Christie's Londres le 7 juillet 2005, lot 125). Ces cabinets, identiques à ceux de la collection Levy, avaient à l'époque été rapprochés d'un ensemble de "quatre bas d'armoire à l'antique a un battant plaqué en marqueterie de Boulle, fond d'ébène, garnis en bronze doré d'or moulu"  inventoriés en 1796 dans le petit salon d'hiver au château de Méreville appartenant jusqu'à sa mort au marquis de Laborde. Les quatre meubles présentent de grandes similitudes notamment une forme, des bronzes, un gabarit et une marqueterie identiques (l'un des cabinets Champalimaud étant en première-partie), les cabinets vendus en 2007 étant cependant ornés d'un filet d'étain supplémentaire dans les encadrements intérieurs des panneaux de marqueterie. Une des caractéristiques les plus frappante demeure que les quatre cabinets Champalimaud/Levy sont tous les quatre surmontés d'un dessus de marbre Portor. Notons également que les cabinets Champalimaud sont effectivement en première et contre-partie bien qu'ouvrant tous les deux, comme ceux présentés ici, dans le même sens.

Un cabinet similaire a été vendu à Paris, étude Millon et Robert, le 6 décembre 1996.

dimensions

Haut. 98 cm, larg. 78 cm, prof. 42 cm Height 38 1/2 in, width 30 3/4 in, depth 16 1/2 in

provenance

un cabinet : galerie Jacques Perrin, Paris en 1988

l'autre, vente à Paris, étude Le Mouel, le 9 novembre 1990

Présentés en paire par la galerie Jacques Perrin à la Biennale des Antiquaires 1992, Paris


*Note that the price is not recalculated to the current value, but refers to the actual final price at the time the product was sold.

*Note that the price is not recalculated to the current value, but refers to the actual final price at the time the product was sold.


Advert
Advert